Assemblée générale 2017

 

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE D’ A.C.A.L.A.

DU SAMEDI 29 AVRIL AU CHÂTEAU DE FICHES A VERNIOLLE (ARIEGE)

 

Ce mois d’avril a apporté de mauvaises nouvelles pour notre association. J’ai appris cette semaine que Claudette Sérès venait de perdre sa maman. Le 13 avril, j’ai assisté à Pamiers à la sépulture de Françoise Maës, ancienne membre de l’Acala, au cours de laquelle deux poèmes ont été lus. Et mardi dernier, ce sont les obsèques d’André Bonnefous, fondateur et président d’honneur de l’Acala, qui se sont déroulées à Mazères. Et en accord avec sa famille, après le rappel de ses nombreuses activités par le maire M.Marette, j’ai lu l’un de ses derniers poèmes, Donne, donne… autour de toi, qui caractérise bien l’esprit dans lequel il a vécu. Nous avons aussi fait passer un avis de décès dans la Dépêche et j’ai offert à sa famille quinze exemplaires de notre Anthologie N°6, Combat, où j’avais justement choisi ce poème pour sa contribution (pages 97et 98). Je vous propose nous recueillir quelques instants pour leur rendre un dernier hommage, après celui que j’ai fait paraître dans la Gazette hier et celui que j’ai donné à Marianne pour la Dépêche.

 

 

 

Membres présents (21) : Jeanny Arnaud-Médici,  Danièle Augé,  Brigitte et Marcel Berton, Isabelle Borghini,  Alain Clastres,  Jocelyne Delatte,  Irène et Robert Duran,   Isabelle Echégut,  Christiane Espana,  Jean Esparbié, Nathalie Isaure,  Françoise Lavalou,  Pierre Mazzuchin, Marion Pélissier-Mouillet,  Marianne Pradère,  Louis Ruiz, Sabrina Seguin,   Jacques Séguy,  Jean-Pierre Temple.                                                                                                                                                            

Invité (1) : Antoine Seel, professeur agrégé de littérature.                                                                                                                                            

Absents excusés (18) : Lucia et Wolfgang Bendick,  Robert Bonnefoy,  Marie-Hélène Bascands-Bonnel,   Georgette Bories,  Paule Campagne, Christine Clairmont,  Josette Curt-Patat, Françoise Gaubert, Gisèle Gonneau,  Michel Mounié, Claudie Munier, René Piquemal,  Anne Prunier-Abribat, Martine Richard-Madelaine,  Claudette Sérès,   Jacqueline Tomas-Lenelle, Jacqueline Vinches.                                                                                                                                                                    

En votre nom à tous j’adresse nos vœux de guérison à Christine Clairmont, ainsi qu’à Georgette Bories et Jacqueline Tomas-Lenelle, dont les époux suivent un lourd traitement.                                                                                                                                                                                                                                                                               

Le 22 août se sont réunis à Serres sur Arget, dans l’Ariège : André Bonnefous de Mazères, Raymond Carol de l’Herm, Marguerite Druot (Christine Clairmont) de Pamiers, François Géraud de Foix, Marie Laffont de Foix, Marie-José Latger de Foix, Josine Piquemal-Pastre de Saint-Girons, Yvonne Usson (Gérande Shin) de Fougax et Barrineuf. 

 Ils décident de créer une association régie par la loi de 1901 et de la désigner ainsi : Association de Création Artistique et Littéraire de l’Ariège. Raymond Carol, le doyen d’âge, propose comme présidente Marie Laffont élue à l’unanimité. Suivent les votes de Marguerite Druot (vice-présidente), Raymond Carol (secrétaire), Yvonne Usson (secrétaire adjointe) et André Bonnefous (trésorier).                                                                                                                                     

C’était le 22 août… 1992 : il y a donc 25 ans ! C’est la raison pour laquelle je me suis permis de vous rappeler aujourd’hui cet acte de naissance de notre association, dont deux des fondateurs sont aujourd’hui  présidents d’honneur : André Bonnefous qui aurait fêté le 28 octobre son 94ème anniversaire et Christine Clairmont, présente parmi nous.                                                                                                              

   Un quart de siècle plus tard, l’A.C.A.L.A compte 51 membres, dont 24 Ariégeois, avec cette année encore cinq nouveaux adhérents : Josette Curt-Patat, de Siguer qui a publié en décembre 2016 un recueil de poèmes, En poétisant ; Isabelle Borghini, récemment installée au Carla Bayle, qui a illustré avec talent le dernier conte de Marianne Pradère, Le Doudoulou de Lola paru en février ; Gisèle Gonneau, qui réside dans le Vaucluse, mais originaire de Biert, qui a servi de cadre à son roman policier A flanc de coteau qui obtient un grand succès depuis sa sortie en février; Wolfgang Bendick, d’Augirein, le papa de notre secrétaire Lucia, déjà auteur de quatre ouvrages en allemand sur ses pérégrinations à travers le monde, Vorm Mast (septembre 2016), Hippie Trail (deux tomes, novembre 2016), et Wintermärchen (mars 2017) et un sur sa jeunesse, Jungens sind Jungens (avril 2017) et Robert Bonnefoy, de Péreille près de Lavelanet, dont le dernier recueil de poèmes coécrit avec une amie canadienne, Complicité, chroniques amoureuses, a été accepté par les Editions l’Harmattan.                                                                                                

   Cette bonne santé de l’Acala se traduit aussi par le nombre de nos publications : 245 depuis la création de la section édition le 13 janvier 2001 avec les derniers titres le mois prochain de notre ancien président Jean Esparbié,  Le Murmure des ans, et de Christine Clairmont, Le voyage à Leucate.

 

RAPPORT D’ACTIVITE.

 

 . Publications. En 2016, ce sont  33 ouvrages qui ont paru, dont certains récompensés : un deuxième prix au concours des Arts et Lettres de France à Bordeaux pour le poème Les Mots, de Jeanny Arnaud-Médici ; et à ce même concours, mais dans la section roman, toujours un deuxième prix pour Marie-Hélène Bonnel, et son roman Amour… A mort.dont le livre est sur le point d’être réédité aux Editions Non Verbal de l’Université de Bordeaux. Et depuis le début de cette année, nous en sommes déjà à six nouveaux titres à notre catalogue et j’ai déjà donné mon accord pour des contes de Sabrina Seguin et le nouveau roman de Françoise Amaury-Lavalou.

 

. Anthologie N°6.  En octobre dernier, nous avons publié Combat,  la sixième anthologie de notre association, avec des poèmes ou des extraits de romans de 45 membres de l’Acala. Si ce genre d’ouvrage ne se vend pas très bien en librairie ou sur les salons de livre, vos commandes ont tout de même permis de régler les frais d’impression. Je vous rappelle que vous pouvez toujours vous procurer d’autres exemplaires à 5 euros au lieu de 10 euros (plus les frais d’envoi pour les commandes par la Poste).           

. Salon du livre de Foix. La 3ème édition a rassemblé 45 auteurs et éditeurs  le dimanche 4 décembre 2016, toujours à la salle Isabelle Sandy du Centre Culturel. Le parrain était Boubakary Diakité, à qui nous avons offert 150 exemplaires de son recueil de poèmes  Tant qu’il y aura des hommes en guise de prix au concours des Arts Littéraires de St Orens. Et l’invité d’honneur était Joël Collado, ancien chroniqueur « météo » à Sud radio et Radio France, qui a dédicacé son livre Douce France, une sélection illustrée de ses soixante sites français préférés. Trois conférenciers ont attiré une centaine de personnes au total : Yves Lignon sur « La rencontre de la science avec l’étrange», Paul Garrigues sur « La vie et l’œuvre d’Adelin Moulis » et Joël Collado sur « Le temps d’aujourd’hui et de demain ».                                    Et Maya (Marianne Pradère) a mis en scène pour les enfants ses derniers contes avec son kamishibaï.                            J’ai reçu la semaine dernière les résultats, globalement positifs, de l’enquête de satisfaction menée auprès des participants et des quelque trois cents visiteurs par les étudiants en 1ère année de BTS tourisme du lycée Gabriel Fauré de Foix.                                                                                                                                                          

 

. Conférences d’Yves Lignon. Après ce salon, Yves Lignon nous a proposé de donner un cycle de six conférences sur les phénomènes paranormaux. De janvier jusqu’au mois de juin, il vient donc depuis Toulouse (en train à ses frais ou en voiture avec Nathalie Isaure que je remercie vivement) pour aborder chaque troisième samedi du mois un sujet différent, les voyants et les guérisseurs samedi dernier, les miracles et les apparitions religieuses le 20 mai et les grands médiums d’hier et d’aujourd’hui le 17 juin, en présence du journaliste scientifique Jocelyn Morisson, l’un des grands spécialistes français de la « mort imminente » . A la fin de chaque conférence Yves Lignon  dédicace son dernier ouvrage, Chroniques du Mystère, du spiritisme au Masque de fer, vendu par Mme Laffitte, de la libraire Aux temps Modernes (une vingtaine d’exemplaires jusqu’à présent), dont les droits d’auteur sont reversés à une association humanitaire qui intervient en Afrique. En tant que scientifique professeur honoraire de mathématiques à l’université Jean Jaurès de Toulouse, Yves Lignon, fondateur en 1974 du Laboratoire de parapsychologie de Toulouse, évoque des cas précis, comme pour les maisons dites hantées ou rapporte des témoignages, sur la mort imminente par exemple, laissant à  la science ou à la médecine le soin d’en tirer des conclusions indiscutables.  30, 70, 80 et 90 personnes sont venues jusqu’à présent écouter  Yves Lignon et discuter ensuite avec lui  à la salle Aglaë Moyne de Pamiers, que la municipalité nous ouvre gratuitement. L’Acala offre à la fin de chaque rencontre rafraîchissements et biscuits. Ce serait bien si lors de la dernière conférence le samedi 17 juin sur les grands médiums d’hier et d’aujourd’hui nous étions un peu plus nombreux.

 

RAPPORT FINANCIER.

(voir annexe)

 

                                                                             AGENDA

. Salon des éditeurs et créateurs ariégeois.  Comme en décembre dernier nous n’avons pu satisfaire toutes les inscriptions, nous organisons samedi prochain un salon spécial, de 13h30 à 18h30, intitulé « Autour du livre », avec neuf éditeurs, cinq créateurs (enluminures, origami, calligraphie, marque-pages) et cinq associations. Un kakemono que nous avons commandé à notre imprimeur du Noisetier à Lavelanet est déjà installé par les services techniques de la mairie de Foix sur les allées Villote.                                           Et le week-end suivant c’est ici à Fiches qu’aura lieu le même genre de manifestation.

. Salons du livre. Je vous tiens régulièrement au courant des dates des divers salons. Il faut savoir que les places sont de plus en plus limitées et que les organisateurs cherchent dans la mesure du possible à inscrire en priorité des auteurs nouveaux ayant automatiquement fait paraître un ouvrage depuis moins d’un an. Pour celui de Pamiers, les 10 et 11 juin, en plus de Christine Clairmont (fondatrice des Appaméennes du Livre) et Marianne Pradère (pour son animation de kamishibaï), deux places ont été attribuées à Gisèle Gonneau et Lucia Bendick et je présenterai sur le stand de l’Acala les livres que vous m’aurez laissés en dépôt. Il n’y aura pas de Salon à Tarascon cette année. Les suivants auront lieu à Mirepoix le 8 juillet, Biert et Saurat le 16 juillet, le 17 septembre à St Lary, le même jour que celui de Villepinte organisé par Brigitte et Marcel Berton. Le 23 septembre, comme tous les deux ans aura lieu à Mirepoix le Salon des livres de jeunesse et du polar. Sur les conseils de Christine Clairmont, je me suis renseigné sur la Foire du livre à Brive, mais je n’ai pas eu de réponse.

 

. Le 4ème Salon de Foix organisé par l’Acala aura lieu le dimanche 3 décembre et il est déjà complet, notamment avec les auteurs en liste d’attente depuis le dernier salon. Nous avions prévu d’accueillir d’autres auteurs le samedi après-midi, mais cela va engendrer un surcroît de travail... Nous avons déjà une invitée d’honneur, Josette Elayi, chercheur au CNRS,  qui donnera également une conférence et a souhaité faire partie de notre association..  

 

ELECTION

   Comme je vous l’ai déjà signalé, mon quinquennat se termine aujourd’hui et je vais donc laisser ma place de président. Je vous demande donc  s’il y a des  candidats, d’abord pour faire partie du bureau. … Notre invité Antoine Seel, jeune retraité de l’Education Nationale, a accepté de prendre en charge la lecture des manuscrits poétiques et de voir durant un an s’il pourra ensuite se rendre plus disponible.  Comme aucun bénévole se manifeste, je veux bien assurer l’intérim, mais d’une manière moins contraignante, qui me cloue pratiquement tous les matins devant mon ordinateur pour les différentes démarches concernant la publication de vos livres et l’organisation de nos manifestations. Je tiens cependant à signaler que depuis un an je suis bien aidé par notre trésorière Irène Duran que je tiens à remercier devant vous et en votre nom.

   J’accepte donc de continuer à recevoir et lire vos manuscrits de romans et autres écrits en prose, mais après mon accord, je vous laisserai le soin de suivre les différentes étapes de l’évolution de votre livre. Vous recevrez (et je vous demande de bien les conserver) toutes les informations pratiques à ce sujet : la présentation du manuscrit en format A5, les coordonnées de notre imprimeur ariégeois, la liste des libraires pour l’organisation de vos dédicaces, les références de la BNF pour l’envoi d’un exemplaire en franchise postale, et les coordonnées des trois journaux ariégeois pour l’envoi d’articles ou de demandes d’interview.

   Je vous signale enfin que, conscient de la faible étendue de notre territoire de diffusion, et pourtant séduit par la qualité de certains ouvrages, je suis toujours heureux de voir vos ouvrages acceptés par des éditeurs plus connus. Ainsi, le dernier livre de Marie-Hélène Bonnel va de nouveau paraître aux  Editions Non Verbal de l’Université de Bordeaux ; Claude Souquet a publié son dernier policier, Traque au thé dansant Au Pas d’Oiseau ;  Jean-Pierre Temple a choisi Az’Art Atelier à Toulouse pour son livre Vends château déjà hanté. Prix à débattre. De plus, je suis en contact avec un éditeur pyrénéen pour le premier romande Gisèle Gonneau, un polar poétique du terroir, déjà tiré à 400 exemplaires chez Acala. Et je viens de conseiller à Françoise Amaury-Lavalou d’envoyer à trois éditeurs parisiens le manuscrit de son nouveau livre, Des vaches normandes au cobra vietnamien, un magnifique roman.

   Avant de clôturer cette belle journée ensoleillée en accueillant la chorale de Prayols « Corde vocale », je tiens en votre nom à remercier la propriétaire du Château de Fiches et les membres de l’association de sauvegarde et de découverte du patrimoine de ce château pour leur accueil toujours aussi chaleureux qui nous permet cette année encore de nous réunir dans ce joli cadre.

                                                                                                    Alain Clastres, futur ex-président

 

 

Le Président,                                          La secrétaire,                                                    La trésorière,

Alain Clastres.                                        Lucia Bendick.                                                   Irène Duran.

Le site Editions Acala.fr utilise des cookies pour assurer une meilleure expérience sur notre site internet. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus vie privée.

  J accepte les cookies pour ce site.
EU Cookie Directive Module Information