CPM : définition et fonctionnement

CPM est un sigle qui signifie Cout Pour Mille ou en anglais Cost Per Mile. C’est tout simplement le cout pour mille affichages. Par exemple, 5 euros pour mille affichages d’une bannière correspond à un CPM de 5 euros.

 Qu’est-ce qu’un CPM ?

On attribue deux définitions au CPM dépendamment du contexte d’usage. Employé dans un contexte publicitaire classique, il fait référence au cout pour mille contacts publicitaires. Cette valeur permet d’établir une comparaison entre les couts de plusieurs supports média. Pour ces supports la facturation se fait sur la base de chiffres de l’audience attendus.

Si le Cout Pour Mille est utilisé dans le contexte de la publicité en ligne, il s’agit donc du mode de facturation des espaces publicitaires.

Grosso modo, c’est le prix que l’annonceur déboursera pour que sa publicité soit vue par de potentiels clients 1000 fois.

Comment est calculé le CPM ?

Calculer le cout par millier revient à appliquer une formule assez simple. Il faut faire le rapport de la valeur de l’annonce par la portée du format publicitaire respectif, le tout multiplié par mille.

Par exemple, pour une annonce qui coute 600 euros avec un support pouvant atteindre 150 000 personnes en moyenne, le CPM vaut 4 euros.

Le CPM dépend de plusieurs facteurs. Logiquement il dépend du support publicitaire. Mais également le type et la qualité du site web, le groupe cible, la portée, le type et la taille de l’annonce…Le CPM évalue la rentabilité des annonces.