Optimisez votre gestion financière : Conseils de budget et fiscalité en France

– Les impôts, les taxes et le budget de l’Etat sont des sujets importants.
– Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance s’occupe des réformes fiscales et budgétaires.
– La croissance économique, la dette publique et les dépenses publiques sont également abordées.
– Les projets de loi de Finances font partie des préoccupations du ministère.

Table des matières

Les députés veulent éviter un examen chaotique du budget

Près de 18 000 amendements ont été déposés pour le projet de loi de finances 2024, presque le double par rapport à la moyenne annuelle du premier quinquennat Macron. Bercy et les députés cherchent à revoir les modalités de la séquence budgétaire pour éviter des débats chaotiques rythmés par les 49.3.

Budget 2024 : projet de paradis fiscal pour attirer la Fifa censuré

Le Conseil constitutionnel a validé la grande partie du projet de loi de finances pour 2024. Cependant, les Sages ont annulé le cadre fiscal avantageux prévu par le gouvernement pour attirer les fédérations sportives.

Louis Gallois avertit sur le signal négatif envoyé à l’industrie

Louis Gallois, co-président de la Fabrique de l’industrie, critique les réductions d’allègements de charges au-delà de 2,5 SMIC décidées par le gouvernement. Cette mesure pourrait entraîner une perte importante pour le secteur d’ici à 2027.

Changements fiscaux pour les ménages en 2024

Le temps des grandes réformes fiscales est terminé, mais le budget a des mesures qui vont affecter les contribuables. Voici les principales modifications à connaître:

– Fin des grandes réformes fiscales
– Mesures impactant les contribuables
– Principales modifications dans le budget.

Réforme fiscale pour les entreprises en 2024

Peu de changements fiscaux pour les entreprises l’an prochain, mais la charge administrative va augmenter. Les taxes sectorielles se multiplient.

La suppression de la taxe d’habitation bénéficie peu aux propriétaires

Une étude récente de l’IPP indique que la suppression progressive de la taxe d’habitation a entraîné une augmentation des prix immobiliers et des loyers, favorisant ainsi les propriétaires. Cependant, ces avantages restent modestes.

Fiscalité des locations Airbnb en 2024 : incertitudes persistent

Le gouvernement maintiendra la fiscalité préférentielle des meublés touristiques en 2024 malgré sa suppression par erreur dans la loi de finances. Des spécialistes doutent et les détracteurs de la niche fiscale Airbnb sont prêts à intenter un procès.

Un déséquilibre dans les dépenses publiques depuis trente ans

Selon une étude de Fipeco, environ 560 euros sur 1.000 euros de prélèvements obligatoires ont financé la protection sociale en 2022. Depuis 1995, le poids consacré aux retraites a augmenté au détriment des dépenses d’éducation. La Défense a également été perdante sur cette période.

L’économie française stagne mais l’inflation diminue

La Banque de France estime que l’activité économique progressera de seulement 0,9 % l’an prochain, bien en deçà des attentes du gouvernement. Cependant, le pouvoir d’achat devrait augmenter avec la baisse de l’inflation.

Budget 2024 : prévisions de déficit de l’Etat revues à la hausse après examen parlementaire

Le gouvernement maintient son objectif de réduire le déficit public à 4,4 % du PIB l’an prochain. Cependant, le solde attendu pour l’Etat s’est dégradé de 2,5 milliards durant le passage au Parlement, ce qui complique déjà l’équation pour Bercy avec la détérioration des perspectives de croissance.

Impôts : moins de poids sur riches propriétaires

L’Insee a révélé que les impôts fonciers sont de plus en plus injustes à cause des bases locatives obsolètes. Cela impacte fortement le montant de la taxe à payer.

Plaidoyer pour une baisse importante des frais de notaire

Un rapport récent du Conseil des prélèvements obligatoires suggère une diminution de la taxation sur les ventes de logements. Selon ce rapport, pour compenser cette baisse, il est proposé d’augmenter la taxe foncière proportionnellement. Cette réforme ne serait pas mise en place avant 2028 et se ferait progressivement.

Problème fiscal pour Airbnb

L’exécutif a commis une erreur en laissant passer un amendement sénatorial dans le budget de 2024. Cet amendement supprime la niche fiscale Airbnb et réduit l’abattement sur les revenus locatifs pour les meublés touristiques de 71 % à 30 %.

Décès de Philippe Martin à 57 ans

Le Doyen de l’Ecole d’affaires publiques de Sciences Po et ancien président du Conseil d’analyse économique était un économiste accompli, alliant une carrière académique à des missions politiques importantes. Il a contribué à l’élaboration du programme économique d’Emmanuel Macron en 2017. Son expertise couvrait les domaines budgétaires et fiscaux.

Bercy renonce à limiter l’avance de crédit d’impôt pour les services à la personne

Le gouvernement voulait resserrer le crédit d’impôt instantané pour les services à la personne pour lutter contre la fraude. Cependant, les entreprises du secteur ont réussi à le convaincre de ne pas le faire afin de ne pas freiner son succès.

Hausse d’au moins 3,9 % de la taxe foncière en 2024

L’Insee a récemment publié l’indice des prix à la consommation pour fin novembre, qui sert à calculer l’augmentation des loyers et donc des impôts fonciers. Les communes peuvent choisir de modifier le taux applicable pour augmenter ou diminuer la taxe foncière.

Bercy s’active pour respecter son objectif de déficit en 2024

Les perspectives de croissance sont sombres, ce qui rend difficile d’atteindre l’objectif d’un déficit public à 4,4 % du PIB l’an prochain. Le projet de budget pour 2024 propose deux nouvelles mesures liées au repli des prix de l’énergie pour réaliser des économies supplémentaires.

Indemnité carburant liée au prix à la pompe

Le chèque de 100 euros pour les automobilistes modestes ne sera versé en 2024 que si les prix à la pompe approchent 2 euros le litre. Bercy pourrait ainsi économiser près de 600 millions d’euros.

Le gouvernement envisage d’augmenter les taxes sur l’électricité

Les taxes sur l’électricité, presque inexistantes depuis 2022, vont revenir à des niveaux normaux à partir de 2024. Cela fait suite à un amendement au projet de loi de finances. La hausse des prix sera plafonnée à 10 % maximum en février prochain.

Le camp Macron ravive le débat sur les classes moyennes

Le député Renaissance Mathieu Lefèvre lance une mission d’information parlementaire sur “le reste à vivre des travailleurs de la classe moyenne” afin de faire le point sur la prime d’activité et préparer le geste fiscal de 2 milliards d’euros promis par Emmanuel Macron. Il envisage notamment un crédit d’impôt ciblé.

La prime de Noël augmentera de 35 % pour les familles monoparentales dans le besoin

Les députés socialistes ont proposé une mesure qui va augmenter les impôts pour 660 000 familles, avec un coût de 70 millions d’euros.

Problèmes d’investissements et de gestion dans la stratégie immobilière de l’Etat

La Cour des comptes a critiqué la politique immobilière des gouvernements des quinze dernières années. La rationalisation des surfaces n’a pas été réalisée, ce qui crée un problème financier important pour l’Etat. Ce dernier doit maintenant faire face à d’importants investissements, notamment pour la rénovation thermique, faute d’avoir anticipé cette situation.

L’obligation de payer une amende avant de la contester est votée par l’Assemblée

La mesure a été approuvée par 45 députés contre 23.
Elle devrait entrer en vigueur au plus tard en juin 2026.
Quelques exceptions sont prévues.

Le gouvernement surveille attentivement les problèmes de l’aide alimentaire

Les ministres Bruno Le Maire et Aurore Bergé ont rencontré le dirigeant des Restos du cœur. Il y a trois mois, l’organisation était confrontée à un trou financier de 35 millions d’euros, mais elle a presque réussi à le combler. Le gouvernement a augmenté les crédits pour l’aide alimentaire en 2024, mais un rapport sénatorial estime que cela reste insuffisant.

La France échappe à S&P mais reste sous surveillance

L’agence américaine de notation S&P a confirmé la note « AA » de la dette française. Le gouvernement s’était fortement engagé à renforcer sa crédibilité budgétaire, mais il doit encore faire face à une pression importante sur les objectifs annoncés pour l’année prochaine.

La dépense de la SNCF pour les contribuables augmente constamment

Les concours publics versés à la SNCF ont atteint 20 milliards d’euros en 2022, soit une augmentation de 45 % en six ans. C’est ce qu’indique une étude du site Fipeco.

Changements dans l’indexation du barème sur l’inflation pour l’impôt sur le revenu

Le gouvernement a révisé le barème de l’impôt sur le revenu pour 2024 afin de prendre en compte l’inflation. Selon une étude de l’Institut des politiques publiques, cette révision n’entraînera qu’une légère baisse d’impôts en raison du rattrapage des salaires par rapport aux prix.

Les buts contradictoires de la politique économique d’Emmanuel Macron

Une étude récente du Cepremap révèle que 70 % de la stratégie budgétaire actuelle du gouvernement repose sur des évolutions qu’il ne contrôle pas. Les objectifs d’allègement de la dette et d’augmentation du temps de travail semblent difficiles à atteindre ensemble.

Hausse des prix du tabac en janvier

Le prix des cigarettes augmentera de 40 à 50 centimes début 2024.
Les buralistes craignent la contrebande à cause de cette hausse.
Les taxes ne rapportent pas autant d’argent que prévu à l’Etat.

Le gouvernement doit assouplir les règles d’importation de cigarettes

Le Conseil d’Etat a demandé au gouvernement de respecter la loi européenne.
Les consommateurs pourront ramener jusqu’à 800 cigarettes d’un autre pays de l’Union, contre 200 actuellement.

Dons IFI en forte augmentation après la fin de l’ISF

Les associations ont collecté plus d’argent des plus riches grâce à l’IFI.
La compensation n’est pas complète malgré la progression des sommes collectées.
L’évolution du marché immobilier est une source d’inquiétude.

La générosité des Français ne faiblit pas face à l’augmentation des prix

Les dons aux associations et fondations ont augmenté en 2022 malgré les problèmes de pouvoir d’achat. La Croix-Rouge est devenue la principale bénéficiaire des dons cette année. C’est ce qui ressort de l’étude annuelle réalisée par le réseau Recherche & Solidarités, avec la collaboration de Bercy.

Bercy veut réduire dépenses immobilier de l’Etat

Le ministre des Comptes publics, Thomas Cazenave, veut mettre en place une foncière immobilière pour les bureaux du gouvernement. Les ministères pourront louer ces espaces afin de réaliser des économies. Cette initiative vise à relancer une réforme déjà tentée en 2006 mais qui n’avait pas atteint ses objectifs.

Avis erronés sur la taxe d’habitation

De nombreux ménages reçoivent des avis de taxe d’habitation indus depuis deux semaines.
Les montants sont souvent très élevés, atteignant parfois plusieurs milliers d’euros.
Selon les syndicats, cette situation découle d’une campagne de déclaration d’occupation des biens immobiliers qui a échoué.

Les critiques de Bruxelles envers la France pour ses dépenses publiques

La Commission européenne a pointé du doigt quatre pays, dont la France, pour avoir dépassé l’objectif fixé en matière de dépenses publiques. Bercy minimise cet avis et n’a pas l’intention de prendre des mesures d’économies supplémentaires pour 2024.

Réduction TVA pour réparations vêtements et électroménager

Un rapport remis au ministère de la Transition écologique recommande une réduction des taux de TVA sur la réparation des vêtements, de l’électroménager et des vélos à partir de l’année prochaine. Cette mesure sera également étendue aux articles reconditionnés, partagés ou écoconçus. Selon les experts ayant rédigé le rapport, cette initiative devrait avoir un impact positif sur les recettes fiscales.

Manque de moyens de Bercy dénoncé par LFI

La députée LFI Charlotte Leduc présente pour la deuxième fois un rapport sur la lutte contre l’évasion fiscale. Malgré le “plan fraude” gouvernemental, elle déplore toujours le manque d’effectifs et de moyens matériels et techniques du fisc.

L’État prêt à prendre en charge son immobilier

Thomas Cazenave et Bruno Le Maire ont déclaré dans une interview à « La Tribune dimanche » leur intention de réduire de 25 % les surfaces occupées par l’administration. Bercy confirme que l’audiovisuel public et les aides aux entreprises figurent bien parmi les pistes d’économies envisagées.

Bercy veut réduire les aides aux entreprises

Elisabeth Borne a annoncé de nouvelles mesures d’économies pour le budget 2025, visant notamment les aides aux entreprises et les dépenses liées aux dispositifs médicaux. L’objectif est de réaliser 12 milliards d’euros d’économies, avec un accent sur la réduction des dépenses publiques et la maîtrise des coûts.

Les salles de sport critiquent une « injustice fiscale » envers l’équitation

Les entreprises de loisirs sportifs marchands demandent un geste du gouvernement.
Elles sont mécontentes des baisses de TVA pour les centres équestres et l’e-sport dans le budget 2024.

Demande de transparence sur les algorithmes de Bercy en matière de fraude fiscale

La Cour des comptes a publié un rapport sur la détection de la fraude fiscale des particuliers. Elle salue le recours croissant au croisement automatique de données et encourage l’administration à expliciter sa stratégie et à mesurer les effets.

Aide pour rénover énergétiquement avec MaPrimeRénov’ en difficulté

Le gouvernement aura du mal à utiliser les 2,4 milliards d’euros prévus pour ce projet en 2023. Les coûts des travaux augmentent et il est difficile de trouver un artisan qualifié, ce qui décourage les ménages à entreprendre des chantiers.

Manque de personnel dans les préfectures

La Cour des comptes a critiqué la baisse des effectifs qui a affaibli certaines missions des préfectures et demande au ministère de l’Intérieur de leur affecter des moyens humains adaptés à leur niveau d’activité.

Moins de recettes de l’État, le Sénat s’inquiète de la TVA

L’État a diminué sa part des recettes de la TVA, qu’il reverse aux collectivités locales, à la Sécurité sociale et à l’audiovisuel public. Pour combler cette perte, il dépend de plus en plus de l’impôt sur les sociétés, qui est plus instable selon la commission des Finances du Sénat.

Les économies envisagées par Bercy d’ici la fin du quinquennat

Elisabeth Borne prévoit de relancer six nouvelles revues des dépenses pour trouver 12 milliards d’économies dès 2025. Cela inclut l’analyse du millefeuille administratif, la démographie scolaire et l’apprentissage. Une autre salve est prévue en début d’année prochaine.

Budget 2024 : adoption en première lecture après rejet motion de censure de LFI

La motion de censure déposée par La France insoumise ne passe pas. Le budget va maintenant être examiné par le Sénat après avoir été adopté suite à une nouvelle confrontation avec le gouvernement d’Elisabeth Borne.

Le gouvernement parvient à faire adopter un premier texte budgétaire sans recourir au 49.3

Le projet de loi de finances pour 2023 a été approuvé par l’Assemblée nationale grâce à l’abstention des députés LR, socialistes et écologistes. Le gouvernement leur a consenti plusieurs réaffectations de fonds d’ici la fin de l’année.

Assouplissement du budget 2024 par le gouvernement

L’exécutif a fait adopter le projet de loi de finances à l’Assemblée nationale sans vote. Le budget comprend de nouvelles dépenses pour honorer les engagements du gouvernement et apaiser les oppositions.

Optimisez votre gestion financière : Conseils de budget et fiscalité en France

Antoine est un passionné d’entrepreneuriat, partageant son expertise sur un blog dédié. Avec une plume captivante, il distille ses connaissances et conseils précieux pour les aspirants entrepreneurs. Sa vision stratégique et sa capacité à simplifier les concepts complexes en font un rédacteur apprécié. Sa volonté de soutenir et d’inspirer ceux qui cherchent à bâtir leurs propres entreprises transparaît dans chacun de ses articles.